Skip to main content

Hsipaw, finalement la campagne

Il est plus que bon de finalement quitter les zones urbaines pour se retrouver dans un endroit à l’échelle humaine. Nous arriverons dans le petit village de Hispaw vers 10h pm, c’est noir et plutôt désert. Malgré nos habitudes de trouver nos hébergements sur place, nous avons dévié à la règle et ce sera avec bonheur que nous marcherons vers un lieu pré-déterminé. Les gens du Myanmar sont vraiment super gentil, alors que nous demandons notre chemin à un grand ado, il nous offre de monter dans la boîte de son camion et de nous y conduire, c’était sur son chemin. Ce sera une bonne nuit de sommeil dans la fraîcheur des montagnes environnantes. (suite…)

La chaleur du sud

Dernière étape du Vietnam, le sud. Alors, qui dit sud, dit finalement soleil, chaleur et ventilateur de survie. On quitte la jolie ville de Hoi An, car on doit se rendre pour le jour de l’an à l’île de Phu Quoc. Le visa se termine sous peu et donc on saute dans un autobus pour plus de 28 heures de route. (suite…)

Bac ha et l’arôme du sirop de la rue

Quelque part dans les alentours de Sapa, nous avons fait une autre rencontre inattendue, à la fois hasardeuse et spontanée.

Profitant d’une levée du brouillard assez tenace de Sapa; nous sommes partis un peu à l’aveuglette dans les chemins, cherchant à rejoindre un village, sur une carte aux proportions dirons-nous douteuses.
Nous croisons quelques paysans qui semblent bien rire de notre quête puis, personne. (suite…)

Mama chu, séjour chez les hmongs

Nous avons pris la direction du Nord sans grandes idées précises, autres que quelques villages isolés, et des rizières en pleines montagnes. Nous y avons vécut un autre aspect du Vietnam et peut être de notre manière de voyager.

La route sinueuse menant à Sapa est depuis longtemps dans la brume quand nous perçons l’épaisseur des nuages. L’ancien village devenu station coloniale est à présent une ville touristique de montagne à 1600m. Le soleil est vibrant, l’air vif et l’azur d’un bleu profond que nous avons encore peu vu. (suite…)