Skip to main content

Entre temples et tentations

Siem Reap est un cambodge très différent de tout ce que nous avons vue depuis 10 jours. C’est extrêmement touristique avec tous ses bons et moins bons côtés de la chose. Ce sera un peu la ville des tentations culinaires, où on se laissera tenter par des galettes de sarrasin au jambon, œuf et fromage ou à la provençale. Nous dégusterons une crêpe flambée au Calvados ou bien au chocolat maison et crème glacée à la poire, vanille et poivre noir. Nous mangerons des croissants non briochés et des cornets de gelato. Nous glisserons vers des tartelettes au chocolat et des gâteaux au fromage aux fruits de la passion. Nous essayerons bien sûre une belle gamme de curies et de spécialités locales, tels une salade de fleur de bananier, une salade de mangue et du poisson à l’amok.

Pour la première fois du voyage, nous trouvons un hôtel avec piscine. Thomas en profitera bien et jouera au poisson tant qu’au crapet soleil. Nous laisserons les jours défiler à se balader dans le jolie centre et ses ruelles, où l’on terminait toujours par se prendre un jus frais à notre kiosque préféré. Je ferai l’essaie pour ma fête d’un spa qui combinera massage, traitement du visage et exfoliant pour le corps. Il ne faut pas être pudique dans ces pays là, c’est moi qui vous le dit. Quand ils te disent qu’ils vont exfolier le corps, pas grand chose n’est épargné, soyez prêts!

Finalement le cœur, l’essence, voir l’âme même de Siem Reap n’est pas la nourriture, malgré ce que je peux vous faire croire, mais les fabuleux temples d’Angkor. Angkor Wat, le temple principal a été construit entre 1113 et 1140 par Suryavarman II. Grand empire du peuple Khmer, à l’époque la population s’élevait à environ un million. D’autres temples sont construits dans les prochaines décennies et tous seront porteur de sens religieux et représentants les beautés naturelles de la région. En parallèle, en Europe, de grandes constructions prennent place également, tel la cathédrale de Notre-Dame.

Le terrain est vaste et les temples nombreux, nous opterons pour un Tuk-tuk afin de parcourir les monuments les plus éloignés. Nous partirons de bon matin et trouverons un chauffeur souriant pour nous guider à travers ces dédales de pierres empreintes d’histoires. À notre grand bonheur nous commençons par les temples un peu moins visités, les pierres de grès sont sculptées merveilleusement et la nature prend doucement possession des lieux. Le plus impressionnant et esthétique, selon moi, sont les arbres gigantesques aux racines quelque peu aériennes recouvrant de leur puissance des murs entiers. Déposée par les oiseaux et le vent, il y a de cela plusieurs années, la graine de ces arbres s’est installée et prend maintenant possession des lieux. Parfois le site d’un temple en particulier est plutôt petit, mais souvent il y a plusieurs entrés et l’expérience se transforme en vrai labyrinthe. Je dois avouer avoir douté plusieurs fois sur la route à emprunter pour rejoindre notre Tuk-tuk. Nous terminerons la journée par un coucher de soleil au sommet d’un des temples.

La deuxième journée sera plus sportive, car nous opterons pour les vélos. C’est parfait pour visiter les temples les plus près tel que Angkor Wat. Immense et très carré dans sa structure, nous sommes impressionnés, mais pas emballés. Les touristes affluent quasis à la queue leu leu et ça gâche un peu l’expérience. Selon moi, la grande beauté de ce temple se trouve dans tous les détails gravés dans les pierres. Ce sont des histoires et des légendes complètes sur tous les murs. Ce temple est unique du fait qu’il sera toujours utilisé au cours des siècles et ce depuis sa construction. Il ne sera jamais abandonné aux éléments et laissé pour ruine.

Nous terminons notre visite par l’un de mes endroit préféré, le temple de Bayon. Il sera construit par le roi légendaire Jayavarman VII. Sa particularité repose dans ses 54 tours Gothiques décorées de 216 énormes figures de Avalokiteshvara, la représentation boudhiste de la compassion. ( En gros, c’est des faces de Boudha partout ) C’est tout simplement magnifique de marcher parmi tous ces visages qui semblent nous sourire. Ce fut un coup de cœur. Une telle paix se dégage de cet endroit, c’est très particulier.

Il y aurait eu plus à voir, des temples avec des rivières et des chutes ou un temple tout rose, mais étant à plus de 40km chacun, nous nous sommes concentré sur le site principal. Il faut bien en garder pour la prochaine fois, qui sait où le futur nous conduira.

3 thoughts to “Entre temples et tentations”

  1. que d’histoire, j’accumule des points à TREVIA avec toutes ses connaissances que tu nous apportes.
    bravo attention à la balance avec toutes ces douceurs xxx

  2. Hello les canadiens,
    toujours de superbes résumés de vos voyages,
    on s’y revoit facilement avec vos commentaires et vos Photos
    beaucoup d’attentions et de sensibilité
    nous voyageons avec vous à chaque fois…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *