Skip to main content

Silence… méditation en cours | Vipassama en Thailande

En Thailande, il n’y a pas que les plages, la nourriture ou la boxe. Il y a la religion bouddhiste et ses bouddhas omniprésents et il y a aussi la méditation que l’on connait peu chez nous et qui fait partie ici du paysage social et culturel. Ici, les enfants vont au monastère comme on va au catéchisme chez nous, et il n’est pas rare d’y voir des adolescents partir plusieurs mois en retraite, non pas pour devenir moine mais pour s’assagir un peu. (suite…)

Entre temples et tentations

Siem Reap est un cambodge très différent de tout ce que nous avons vue depuis 10 jours. C’est extrêmement touristique avec tous ses bons et moins bons côtés de la chose. Ce sera un peu la ville des tentations culinaires, où on se laissera tenter par des galettes de sarrasin au jambon, œuf et fromage ou à la provençale. Nous dégusterons une crêpe flambée au Calvados ou bien au chocolat maison et crème glacée à la poire, vanille et poivre noir. (suite…)

Viens chez moi, j’habite sur l’eau… Kompong luong

On cherche à rejoindre un village réputé pour vivre sur l’eau où il est apparemment possible d’y dormir.
Du coup on doit demander au chauffeur de nous déposer sur un bled au bord de la route à 10km de notre destination (apparemment il n’y a pas de bus qui s’y rende). Après 3h de bus, on se fait déposer à l’endroit entendu, on est les seuls à descendre et on se demande un instant si c’est le bon endroit. (suite…)

Cap sur Kep, chez les Khmers

Le Cambodge s’ouvre tel un havre de paix après le vietnam, qui nous avait séduit avec grandiosité et force de caractère. Mais il n’était pas non plus de tout repos pour la circulation, le bruit… Sachez que nous passons d’un pays de 90 millions d’habitants à 14; ceci peux expliquer cela…

Le Cambodge n’a cependant pas gagné notre cœur par le passage de la frontière. (suite…)

La chaleur du sud

Dernière étape du Vietnam, le sud. Alors, qui dit sud, dit finalement soleil, chaleur et ventilateur de survie. On quitte la jolie ville de Hoi An, car on doit se rendre pour le jour de l’an à l’île de Phu Quoc. Le visa se termine sous peu et donc on saute dans un autobus pour plus de 28 heures de route. (suite…)

Noël à Hoi An

Hoi An nous a reçu à coup d’une bonne grosse douche. C’est terminé le froid du nord, mais là on gagne définitivement en humidité dans le centre. On a un peu peur que toute cette pluie nous ternisse la visite de la ville, mais à notre grand bonheur, les averses s’arrêtent pour faire place à un beau ciel gris et plein de nuages. (suite…)

Bac ha et l’arôme du sirop de la rue

Quelque part dans les alentours de Sapa, nous avons fait une autre rencontre inattendue, à la fois hasardeuse et spontanée.

Profitant d’une levée du brouillard assez tenace de Sapa; nous sommes partis un peu à l’aveuglette dans les chemins, cherchant à rejoindre un village, sur une carte aux proportions dirons-nous douteuses.
Nous croisons quelques paysans qui semblent bien rire de notre quête puis, personne. (suite…)

Mama chu, séjour chez les hmongs

Nous avons pris la direction du Nord sans grandes idées précises, autres que quelques villages isolés, et des rizières en pleines montagnes. Nous y avons vécut un autre aspect du Vietnam et peut être de notre manière de voyager.

La route sinueuse menant à Sapa est depuis longtemps dans la brume quand nous perçons l’épaisseur des nuages. L’ancien village devenu station coloniale est à présent une ville touristique de montagne à 1600m. Le soleil est vibrant, l’air vif et l’azur d’un bleu profond que nous avons encore peu vu. (suite…)